“Apprenez à voir.
Réalisez que tout se connecte à tout le reste.”

– Leonardo da Vinci

Tekst

Dans ce chapitre, je vais donner un bref compte rendu historique des formes géométriques sacrées trouvées sur des artefacts à travers l’histoire.
Les appellations motif Genèse (également appelée le Germe de Vie), Graine de Vie et Fleur de Vie ont été utilisées pour la première fois par Drunvalo Melchizedek en 1985.

Le Germe de Vie, le Graine de Vie et la Fleur de Vie sont indiqués dans les musées et les écrits historiques parlent de ‘rosette à six pétales’, ‘fleur sextuple’, ‘hexafoil’ ou motif géométrique de fleur(s).

Marko Manninen a effectué de nombreuses recherches sur ce sujet. Voici 2 liens 
https://artifacts.flowerofliferesearch.com
https://creative.flowerofliferesearch.com

Germe de Vie

Version 1 :
créé à partir de 6+1 cercles
(= Motif Genèse)

Version 2:
créé à partir de 12+1 cercles

Tekst

16e s. av. J.-C.
Pièces jointes en feuille d’or funéraire mycénienne.
Y a-t-il un lien avec l’obole de Charon ? Les Grecs anciens plaçaient une obole dans la bouche ou sous la langue d’une personne décédée. C’est le paiement au passeur Charon pour la traversée du Styx vers le royaume des morts.
Musée archéologique d’Istanbul
(Photo © Marko Manninen)

14e-11e s. av. J.-C.
Le fond d’une tasse, culture Marlik, nord de l’Iran.
Musée du Louvre
(Photo © Pierre et Maurice Chuzeville)

9e-6e s. av. J.-C.
Pyxis en pierre, de Tell Judaidah, Turquie
L’utilisation originale est inconnue. La pyxide est aujourd’hui une boîte ronde avec un couvercle utilisée dans la liturgie catholique pour contenir les hosties consacrées.
(Photo © Université de Chicago, U.S.A.)

7e-5e s. av. J.-C.
Bol en argent, Oegstgeest, Hollande
Image Germe de Vie combiné avec des figures animales, dont l’une a une jambe humaine dans sa bouche.
Musée national des antiquités, Leiden, Pays-Bas
(Photo © Stefaan Algoet)

8-5e s. av. J.-C.
Stèle funéraire en pierre
De la civilisation daunienne, Pouilles, Italie
Musée Archéologique National de Manfredonia, Pouilles, Italie
(Photos © inconnu)

6e s. av. J.-C.
Assiette
de Samos, Grèce
Représentation rare d’un Germe de Vie dans l’art grec.
Musée J. Paul Getty, Californie, États-Unis
(Photo © Musée J. Paul Getty)

3e-1er s. av. J.-C.
Fragment d’un chaudron en argent,
de Gundestrup au Danemark.
Gauche: Représentation d’une déesse avec de chaque côté un éléphant et un griffon et le Germe de Vie.
Droite: Représentation de Cernunos tenant un torque et un serpent, entouré de divers animaux.

Musée national du Danemark
(Photo © World History Archive)

(Photo © David Gurevich)

50 av. – 70 apr. J.-C.
La pierre de Magdala.
Pour plus d’explications, voir le chapitre Ofanim.
Migdal, Israël
(Photo © David Gurevich)

(Photo © inconnu)

(Photo © inconnu)

50 av. J.-C.
Stèle funéraire de Carthage
Image de la déesse de la lune Tanit. Tanit est une déesse nord-africaine. Elle apparaît dans la mythologie phénicienne et berbère.
Musée du Bardo, Tunisie
(Photo © inconnue)

30 av. J.-C. à 70 apr. J.-C.
Ossuaires pendant la période hérodienne, (deuxième période du temple) de Jérusalem, Israël.
(Photo © inconnu)

30 av. J.-C. à 70 apr. J.-C.
Ossuaires de Jérusalem, Israël.
(Photo © Zev Radovan)

1er s. apr. J.-C.
Pierre tombale Porcius Felix,
de Navarre, Espagne.
Musée de Navarre, Espagne
(Photo © inconnu)

1er s. apr. J.-C.
Fusaïoles et fuseaus en os,
de Gaule, France.
Pour plus d’explications, voir le chapitre Roue Tournante
Musée d’Art et d’Histoire, Bruxelles, Belgique
(Photo © Stefaan Algoet)

1er s. apr. J.-C.
Pierre tombale militaire,
de Lincolnshire, Angleterre.
De Gaius Saufeius avec inscription ‘To Gaius Saufeius, son of Gaius, of the Fabian voting-tribe, from Heraclea, soldier of the Ninth Legion, aged 40, of 22 years’ service; he lies here.’
(Photo © British Museum)

1er s. apr. J.-C.
Sélection de sculptures sur pierre,
de Castro de Santa Tegra, Galice, Espagne.
(Photo © inconnu)

2e s. av. J.-C./apr. J.-C. 
Pierre tombale en marbre
Grèce
(Photo © inconnue)

2e s. apr. J.-C.
Bar Kochba Plomb Poids
Un poids de plomb de 803,6 grammes, qui a été utilisé pour assurer un commerce équitable sur les marchés.
Il a été publié par le gouvernement de Simon Bar Kochba (fils de l’etoile, Ben Kosba, prince d’Israël).

Musée d’Israël, Jérusalem, Israël

3e s. apr. J.-C.
Autel en grès,
provenant du fort romain, Longovicium, Angleterre
Avec inscription: ‘A la déesse Garmangabis et à la divinité de notre empereur Gordian pour le bien du détachement de Suèves de Longovicium, appelé Gordiana, les soldats ont justement accompli leur vœu.
Église All Saints, Lanchester, Angleterre
(Photo © inconnue)

5e s. av. J.-C. – 3e s. apr. J.-C.
Pierres tombales monolithiques (influence romaine),
de Cantabrie, Espagne.
Contient, outre des motifs anthropologiques, des images de svastikas, de triskèles, de croix, de spirales et d’hélices.
Musée de préhistoire et d’archéologie de Cantabrie, Espagne
(Photos à gauche et en haut © inconnu)

5e-8e s. apr. J.-C.
Médaillon (Fusaïole?)
fait à partir de bois de cerf.
Période mérovingienne.
De Nantes, France
Musée Dobrée, Nantes, France
(Photo © Musée Dobrée)

5e-8e s. apr. J.-C.
Panneau de pied décoré d’un sarcophage mérovingien.
Église Saint-Paul, Gonesse, France
(Photo © Denis Gliksman, Inrap)

7-8 s. apr. J.-C.
Fonts baptismaux en calcaire, Lombardie, Italie
Musée d’art, Cleveland, États-Unis
(Photo © inconnue)

6e s. apr. J.-C.
Décor mérovingien en relief. Façade sud du Baptistère Saint-Jean, Poitiers, France.
(Photos © inconnu)

6e s. apr. J.-C. 
Miroir en bronze, Aleppo, Syrie.
Image visionnaire d’un séraphin, assisté de deux ‘roues’ enflammées, des anges connus sous le nom d’ophanim. Représenté ici par le Germe de Vie.
Photo © Angels : Les Messagers des Dieux par Peter Lamborn Wilson

8e-9e s. apr. J.-C. 
Moule de coulée, Omeyyades d’al-Andalus, Andalousie, espagne.
Musée archéologique d’État, Madrid, Espagne
(photo © Margarita Sánchez Llorente)

8e s. apr. J.-C.
Le Germe de Vie comme miniature du ‘Sacramentarium Gelasianum’.
Il s’agit du deuxième plus ancien livre liturgique chrétien occidental et du plus important manuscrit enluminé mérovingien conservé. Il montre une synthèse des traditions de l’Antiquité tardive avec les motifs de l’art ‘barbare’.
Bibliothèque apostolique du Vatican, Rome, Italie
(Photo © Bibliothèque nationale, France)

8e s. apr. J.-C.
miniature du ‘Sacramentarium Gelasianum’.
Une croix (avec un Germe de Vie au centre) sous un arc, avec les emblèmes des quatre évangélistes, aux bras de laquelle pendent un Alpha et un Oméga.
Le Liber sacramentorum Romanae ecclesiae est, selon les manuscrits tardifs, un livre liturgique (sacramentarium romain) contenant les oraisons et les préfaces nécessaires à la célébration de la messe.

Bibliothèque apostolique du Vatican, Rome, Italie
(Photo © Public Domain)

983 apr. J.-C.
Pierre tombale de Theodorus,
d’Esna, en Égypte.
Pierre tombale avec une croix au milieu.
Pourquoi y a-t-il ajouté un Germe de Vie en haut et en bas? 
Musée du Louvre-Lens, France
(Photo © Stefaan Algoet)

12e s. après J.-C.
linteau au-dessus de l’entrée nord,
Église St Andrew, Bredwardine, Angleterre.
Germe de vie avec image de 2 dieux égyptiens, Bes et Taweret.
Bes était souvent représenté à l’entrée des maisons et des lieux de naissance égyptiens comme une protection contre le mal.
L’entrée nord de l’église était considérée comme la « porte du diable », où les mauvais esprits pouvaient s’échapper lorsqu’un enfant était baptisé.

(Photo © inconnue)

12e s. apr. J.-C.
Sol en marbre, provenant de l’église San Crisogono, Rome, Italie.
Détail d’une incrustation cosmatesque (style de décoration géométrique).
Germe de Vie résultant d’une combinaison de porphyre violet et de malachite verte.

(Photo © Lawrence OP)

12e s. apr. J.-C.
Pierre tombale fragment intégré dans la porte de l’église romane Sant Lliser d’Alòs, Lleida, Espagne
Image d’une femme et d’un homme, avec un christogramme en haut à droite.
(Photo © Ramon Oromi Farré)

13e s. apr. J.-C.
Fonts baptismaux
Östergotland, Östra Ryd, Suède
(Photo © Lennart Karlsson – Medeltidens historiska)

13e s. apr. J.-C.
Page de versets hébreux en micrographie du ‘Pentateuque de Sana’a’, Yémen.
Ce manuscrit contient des pages de tapisserie rectangulaires décorées, inspirées de la tradition artistique islamique et séfarade.
(Photo © British Library)

13e s. apr. J.-C.
Page de vers hébreux en micrographie d’un Pentateuque, Yémen.
Collection Oppenheim
(Photo © Bibliothèques Bodleian)

13e ? s. apr. J.-C.
Pierre tombale, Arménie
Image Germe de Vie avec la croix arménienne (en haut) et une main.
(Photo © Inconnu)

13e s. apr. J.-C.
Dessin en relief sur un mur de l’église Proshian du monastère de Geghard en Arménie.
Les murs de l’église sont décorés de motifs géométriques, d’arbres de vie et de symboles solaires (Germe de Vie).
(Photo © Rick Ney)

13e s. apr. J.-C.
Pierre tombale des Templiers dans la cathédrale St Magnus représentant un Germe de Vie et une épée. Kirkwall, Angleterre.
(Photo © inconnu)

13e s. apr. J.-C.
Mosaïque en dôme,
Basilique San Marco
Venise, Italie.
(Photo © inconnu)

13e s. apr. J.-C.
Décorations dans la basilique Euphrasienne, Porec, Croatie.
(Photo © Stefaan Algoet)

13e s. apr. J.-C.
Texte hébreu de l’Ancien Testament, d’Al-Andalus, Espagne.
Un artefact de la culture du livre sépharade.
(Photo © Fondation Martin Bodmer)

13e s. apr. J.-C.
Fonts baptismaux dans l’église d’Egleton, Angleterre.
(Photo © inconnu)

13e s. apr. J.-C.
Un tympan dans l’église d’Egleton, en Angleterre.
(Photo © inconnu)

14e s. apr. J.-C.
Miniature de ‘Eberhardi Bethuniensis Graecismus cum commentario’.
Un mnémonique latin pour l’enseignement de la grammaire latine par le grammairien flamand Ebenhard de Betun.
(Photo © Bayerische StaatsBibliothek)

15e s. apr. J.-C.
Image Sheela-na-Gig, au-dessus de l’entrée du château de Ballinderry, Galway, Angleterre
Ici exceptionnellement représenté avec un Germe de Vie et un Triskel
(Photo © inconnue)

12-14e s. apr. J.-C.
Image Sheela-na-Gig, avec une vulve en forme de vesica piscis, au-dessus de l’entrée de l’église de Kilpeck, Angleterre
(Photo © inconnue)

13-16e s. apr. J.-C.
Sélection de sculptures hexafoil dans les églises, Norfolk et Suffolk, Angleterre
(Photo © Matthew Champion, Norfolk et Suffolk Medieval Graffiti Surveys)

1492 apr. J.-C.
Gravure sur bois de Crodo, du Cronicon Picturatum (Chroniques saxonnes) par Conrad Bote, Allemagne.
Pour plus d’informations, voir chapitre ‘Roue de tonnerre’.
(Photo © Bibliothèque d’État de Bavière)

1593 apr. J.-C.
Église romane de Jean-Baptiste. Vižinada, Croatie.
(Photos © Stefaan Algoet)

16e-17e s. apr. J.-C.
Cadran solaire, mosquée Yeni Camii, Istanbul.
(photo © Massimo Forni)

17e s. apr. J.-C.
Boussole solaire, France.
Musée Art & Histoire, Bruxelles, Belgique
(Photo © Stefaan Algoet)

17e s. apr. J.-C.
Église du Saint-Esprit, Pedrovo, Slovénie.
(Photo © inconnu)

1681 apr. J.-C.
Image Germe de Vie avec Christogram, dans une poutre de plafond en bois, cabane en rondins, Sanek, Pologne.
Musée d’architecture rurale de Sanok, Pologne
(Photo © inconnu)

17e s.apr. J.-C.
Colonne en bois avec le Germe de Vie.
Région de Swat (Pakistan du Nord-Ouest)
Éléments architecturaux en bois (de style gandhara, grec et moghol) d’une mosquée de village.
Musée d’art et d’histoire, Bruxelles, Belgique
(Photo © Stefaan Algoet)

1731 apr. J.-C.
Pierre tombale d’enfant
portant l’inscription ‘Here Lyeth [?] Body of Sipi Indian Who[?] Died Feb [?] 1731 Aged 6 Years.’
Wesleyan University Archaeology and Anthropology Collections, Connecticut, Amerika
(Photo © Coins, tombstones, and historic artifacts: independent research topics in the collections)

1746 apr. J.-C.
Pierre tombale pour enfants ‘Memorials for children of change’, Norwich-town Connecticut, Amerika.
(Photo © Hannah Huntington)

1775 apr. J.-C.
Pierre tombale pour enfants, Massachusetts, Amérique.
(Photo © Thomas Lambert Rowley)

18e s. apr. J.-C.
Fragment (Saint Isidore) de la coupole du monastère copte Saint Paul (l’Ermite), Egypte.
(Photo © ARCE)

18e s. apr. J.-C.
Entrée du temple des vingt-quatre vieillards. (Monastère copte Saint-Paul, l’Ermite), Egypte.
(Photo © ARCE)

1715 apr. J.-C.
Hymnal du psaume copte/arabe. Yuhanna al-Anba Buba & Monastère Saint-Paul, Egypte.
(Photo © William Lyster)

18e s. apr. J.-C.
Détail d’un portail dans l’église en bois de Gârbău Dejului, Roumanie.
(Photo © inconnu)

19e s. apr. J.-C.
Poutre de plafond en bois, parc ethnographique d’Orawa, Zubrzyca Górna, Pologne.
(Photo © inconnu)

19e s. apr. J.-C.
‘Le char ardent de la Parole’
L’iconographie russe de la Theotokos (nom grec de la Mère Marie) représentée sous les traits d’Ognyena Maria (littéralement ‘Marie ardente’), une déesse du feu qui est la sœur et/ou l’assistante du dieu du tonnerre Perun dans la mythologie slave.
(Photo © inconnue)

19e s. apr. J.-C
Fusaïole
Guyana
(Photo © National museum of the American Indian)

Date inconnue
Fusaïoles en bois de palmier
Lille, France

Date et origine inconnues
Fusaïole et fuseau

21e s. apr. J.-C.
Le drapeau international de la planète Terre.
(© Oskar Pernefeldt)

© Merci de respecter la mention des auteurs et le copyright.